Collections sobres et discrètes, la douce austérité des matières et des coupes de René Stork nous montre que moins c’est plus. Le mouvement du tissu souligne l’aspect d’écoulement sur les corps. Le designer allemand dépouille les mannequins d’accessoires, des créatures aériennes et raffinées, transformées en danseuses classiques alliant confort et sérénité. Pas de talons, ni de hauts audacieux, les corps sont enveloppés, libres et protégés dans les draps de René.

René Stork