A la croisée des chemins entre l’art, le design et l’architecture, Andrea Zittel porte un regard critique et sociologique sur la responsabilité des créateurs d’objets et sur le mode de vie des utilisateurs. Autour du quotidien et des attentes des usagers, elle interroge le statut du designer, redéfinit notre rapport aux objets du quotidien, et utilise l’environnement domestique comme lentille réfléchissant les façons de mêler vie privée et vie publique afin de redéfinir constamment les passerelles entre l’art et la vie quotidienne. Portée par un sentiment de liberté, Zittel met en jeu le besoin humain face au principe de conception d’unification d’un style.

Zittel